fbpx
مقالات

Le Centre Marocain de Justice Transitionnelle et de l’Etude des Rapports Internationaux crée le distinguo

 

Democratic Arab Center

Le Centre Marocain de Justice Transitionnelle et de l’Etude des Rapports Internationaux va émettre prochainement son ouvrage collectif intitulé « Les droits de l’homme au Maroc à la lumière des rapports onusiens  1999-2020»

Sans conteste, la présentation d’un ouvrage est toujours  tâche  ardue  notamment quand il se situe dans le champ scientifique car il doit répondre en écho à certaines exigences.

Il s’agit, sans doute, de rendre compte d’un travail scientifique mais aussi de rendre hommage à son auteur. Or, ces deux approches sont sinon antinomiques, du moins peu frayées dans la littérature scientifique. Pourtant, ces exigences s’imposent concernant cette anthologie qui livre un florilège idéal et inédit d’études sur la situation des droits de l’homme au Maroc.

L’ambition affichée de cet ouvrage collectif de 250 pages est de savoir comment réagit le Maroc aux rapports onusiens sur la situation des droits de l’homme émis depuis 1990 jusqu’à 2020.

Il ne se dispense pas de scruter l’architecture secrète tant substantielle que formelle  qui imprègne la rédaction des rapports onusiens sur la situation des droits de l’homme.

Son originalité réside dans son évaluation complète mais accessible de la mise en œuvre des recommandations formulées au Maroc .Il appréhende le contenu et la forme desdits rapports avec clarté et pédagogie émaillées d’exemples péremptoires tout en  explorant les opportunités de l’élaboration d’un circuit de production normative propice à mettre en harmonie la législation nationale avec le droit international des droits de l’homme et ce ,  sur la base des possibilités fournies par le cadre constitutionnel déjà en place.

Cet ouvrage limpide, qui fourmille de questions pressantes et motivantes, constitutives d’une problématique à la fois d’actualité et de portée historique, s’assigne un triple objectif articulé autour de trois aspects : un apport théorique, une diffusion du savoir et une plus – value prospective.

Toutes les contributions, rallient chacune à sa façon, ces trois facettes , les unes insistant plus sur un aspect que sur l’autre, ce qui contribue à ce que cet ouvrage s’apparente à une anthologie , une autopsie intellectuelle qui se voue en une dissection des notions des droits de l’homme et des rapports onusiens, deux  notions d’autant plus riches et mouvantes qu’elles  s’imbibent , dans cet ouvrage, en osmose  entre l’absolu et le relatif, la théorie et la pratique.

Avec cet ouvrage , le lecteur sera doté de tous les éléments nécessaires pour trouver une logique et une cohérence d’ensemble  des rapports  émanant du système des Nations Unies pour la promotion et la protection des droits de l’homme  qu’il s’agisse des organes de la Charte des Nations Unies ou des organes créés au nom des traités internationaux des droits de l’homme.

Cet ouvrage vise ultimement de faire procurer  le lecteur d’une grille d’analyse de ces rapports de façon à s’en approprier les clés de lecture.

Il  présente la particularité d’interroger le professionnalisme et la distanciation  , en tant que garde-fous devant tempérer  l’élaboration des rapports sur la situation des droits de l’homme .

Du reste, il offre simultanément une réflexion sur le contenu du cadre évaluatif-injonctif des recommandations  et une vue panoramique sur  les trois cycles, formant un cadre injonctif couronné  de 404 recommandations, balisant les tâches auxquelles le Maroc devait s’atteler pour répondre aux expectatives requises en matière des droits de l’homme.

Il foisonne en  conseils méthodologiques précis à l’attention des chercheurs et constitue, dans ce sillage,  un outil précieux  pour qui souhaite sonder la quintessence  des rapports onusiens sur la situation des droits de l’Homme.

D’esprit transversal  et pluraliste, les études, contenues dans cet ouvrage, mêlent dans un syncrétisme de bon aloi, diverses manifestations de la pensée, constamment évoquées : transitologie, sociologie, anthropologie,  droit comparé, science politique, psychologie politique, économie, philosophie, religions, etc…

Sans avoir de prétentions démesurées et sans viser à l’exhaustivité,  le sujet est traité par approches successives et régulièrement selon des méthodes bien éprouvées scientifiquement.

Fruit d’un long mûrissement et d’une lente gestation, le présent ouvrage  constitue le support de toute étude ou recherche sur la situation des droits de l’homme dont il adopte la perspective et le cheminement.

Cheminant de l’identification de l’arsenal onusien promoteur et protecteur des droits de l’homme, passant par un éclairage sur le cadre injonctif des recommandations émises en vertu du processus de l’EPU , culminant à l’échafaudage des pistes de lecture des rapports sur la situation des droits de l’homme , l’ouvrage s’emploie à apprécier, avec tout le discernement requis, la composition et la structure de ces rapports et à expliquer en termes de temporalité et à comprendre en termes d’intentionnalité les enjeux de ces productions.

Les contributions ont été évaluées par les membres du comité scientifique composé d’universitaires, de chercheurs, d’experts en la matière des droits de l’homme et qui veillent à la qualité et à la cohérence des travaux scientifiques en assurant anonymement l’appréciation des articles reçus par le comité de rédaction.

Des remarques critiques ont été émises avant même la publication de cet ouvrage.

Peaufinées par des observations d’experts et bénéficiant d’une collaboration interuniversitaire, les contributions ont été remodelées de façon à  les épurer des oublis et des imprécisions.

Au-delà de toute expectative, cet ouvrage collectif transcende sa simple facture d’un essai purement académique pour s’ériger en un réel guide aux usages duquel adhèrent, dans une large mesure, les auteurs.

Son ambition didactique n’en faisant point un dogme, ce recueil d’études s’avère plus complet que l’enseignement proprement dit en constituant, pour les étudiants et chercheurs un guide facilitant aux premiers leurs premières prises de  contact avec les instruments de travail en la matière droit de l’hommiste et orientant les seconds dans leurs recherches.

المركز الديمقراطى العربى

المركز الديمقراطي العربي مؤسسة مستقلة تعمل فى اطار البحث العلمى والتحليلى فى القضايا الاستراتيجية والسياسية والاقتصادية، ويهدف بشكل اساسى الى دراسة القضايا العربية وانماط التفاعل بين الدول العربية حكومات وشعوبا ومنظمات غير حكومية.

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى